Artistes & projets sonores

Quizz Musical « C’est quoi cet ampli ? » Quizz de difficulté extrême !

Une centaine de participants ont tenté leur chance.
Le gagnant est Adrien Dejarmy qui nous livre ces quelques mots :
« C’était beaucoup trop facile ! Sans blaguer, je suis super content d’avoir gagné avec 6 bonnes réponses, je ne m’attendais pas à avoir ce score ! Prêt à enregistrer un titre qui envoie du lourd au Melodium Studio! »

Oui le quizz était très difficile ! En moyenne les participants ont reconnu 3 sons sur douze.
Voici quelques explications.

1.
Malgré tout ce qu’on peut lire sur internet, le quizz 1 montre qu’il y a très peu de différence de son entre les têtes d’amplis lorsqu’elles sont jouées « flat », c’est à dire en son claire avec l’égalisation à zéro. L’identité de l’ampli vient en montant le gain et en poussant les potards d’égalisation.

2.
Ce sont les cabinets qui ont un impact décisif sur le son comme le montre le quizz 2. Bien entendu, vos instruments, votre type de jeu et vos réglages façonnent un son unique. Un guitariste sur deux qui vient au studio a un budget de pédales d’effets supérieur à celui de son ampli…

3.
Il reste néanmoins des tendances générales qu’on peut résumer comme ceci : les amplis à lampes se divisent en trois grandes catégories :
– Les tubes 6L6 et ses variantes ont été surtout utilisées par les américains et notamment Fender avec les classiques Twin, Bassman, Champ… On peut citer d’autres tubes plus puissants mais qui offre à peu près le même comportement, les tubes 5881, 6550, KT66, KT88. On note un son un peu creusé, avec des basses et des aigus remontés. Il y a beaucoup de gain sans saturation, puis lorsqu’elle arrive, elle arrive un peu abrutement ce qui la rend plus difficile à régler.

– Tube EL34 : ce tube est associé aux productions anglaises, il sature plus tôt que la 6L6, et a un son plus medium, et compresse le son un peu plus, ce qui donne un rendu plus agressif et compacte. Certains disent que l’ampli aboie. Quelques classiques Marshall 1959 Plexi, Hiwatt DR103, Orange Or100, Sound City 50.

– Tube EL84 : C’est un tube qu’on retrouve sur des amplis de faible ou moyenne puissance, la saturation arrive très vite et est progressive. Le son offre moins de grave et plus d’aigu que la EL34 et des trois c’est celle qui a le moins de head room. Quelques claissiques; Vox Ac10 et Ac15 et Ac30, mais aussi Fender Blues Junior.

 

Comments are closed.